Vote étudiant

Grâce au programme Vote étudiant, les élèves en apprennent davantage sur le gouvernement et le processus électoral, font des recherches sur les partis et leurs plateformes, discutent d’enjeux d’actualité et expriment leur suffrage pour le candidat officiel de leur choix lors de simulations électorales se déroulant parallèlement aux élections fédérales, provinciales/territoriales et municipales. Après la fermeture des bureaux de vote officiels, les résultats sont partagés avec les médias pour diffusion et publication.

C’est en 2003, à l’approche des élections provinciales en Ontario, que le programme d’élections parallèles Vote étudiant a vu le jour. Depuis, ce programme n’a cessé de croître. Lors des élections fédérales de 2019, plus de 60 % des écoles canadiennes se sont inscrites pour participer à notre programme. Un total de 1,2 million d’élèves provenant de plus de 8000 écoles (représentant les 338 circonscriptions du pays) ont exprimé leur suffrage. Cette année-là, le Québec est la province où le programme a connu la croissance la plus importante, en doublant son taux de participation par rapport aux élections fédérales de 2015. Plus de 1 000 écoles se sont inscrites afin d’y participer, et ce sont 112 855 élèves qui ont pu exprimer leur suffrage.

En partenariat avec Élections Canada, nous organiserons une nouvelle édition du Vote étudiant lors les prochaines élections fédérales. Le programme comporte quatre étapes:

  1. Inscrivez votre école : le programme est ouvert à toutes les écoles et est offert gratuitement. Pour s’inscrire, c’est ici. Si les inscriptions ne sont pas encore ouvertes et que vous souhaitez participer à la prochaine édition du Vote étudiant, écrivez-nous à [email protected].
  2. Recevez le matériel : les écoles inscrites reçoivent des ressources pédagogiques, des affiches et du matériel électoral (isoloirs, urnes, bulletins de vote, etc.)
  3. Participez à la campagne : inspirez-vous de nos ressources pédagogiques afin d’informer vos élèves au sujet du gouvernement et du processus électoral. Diverses activités leur permettront de mener des recherches et d’en apprendre davantage sur les partis, les candidats et les enjeux.
  4. Journée du Vote étudiant : les élèves jouent les rôles de scrutateurs et greffiers du scrutin, en plus de voter pour le candidat officiel de leur choix. Les résultats sont comptés à l’échelle nationale et par circonscription et transmis aux médias afin d’être diffusés et publiés.

Des évaluations indépendantes commandées par Élections Canada rapportent que des programmes comme le Vote étudiant ont une influence positive sur la participation des jeunes au processus électoral. Par exemple, l’Enquête nationale auprès des jeunes 2015 révèle que les jeunes qui disent avoir voté sont également beaucoup plus susceptibles de dire qu’ils ont eu l’occasion d’en apprendre plus sur le gouvernement et la politique au secondaire que les non-votants.

En leur permettant de mieux comprendre le processus électoral, de même qu’en suscitant leur intérêt pour les divers enjeux politiques, les initiatives d’éducation civique telles que le Vote étudiant contribuent à former de futurs électeurs engagés. De plus, elles contribuent également à accroître le taux de participation au sein des familles des élèves participants.

Le site : https://voteetudiant.ca/canada/